Soucaze : "Une évidence de poursuivre à l'ASR"