Benjamin Ferrou : "Nous n'avons rien lâché"