share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

RDV avec Thomas Soucaze

Après une semaine de stage où les joueurs ne pouvaient pas être interviewés, nous reprenons notre chronique des rendez-vous avec Thomas Soucaze, numéro 8 du Stade Rochelais. Du haut de ses 1, 91m, il nous explique quel a été son parcours rugbystique, avant d’arriver à La Rochelle…

RUBGY

A quel(s) poste(s) as-tu évolué durant ta jeunesse ?

« Mon premier match, je l’ai fait à l’aile ! Très vite, j’ai compris que ce n’était pas ce qu’il me fallait… L’aile, ça manquait de combat, je n’étais pas assez impliqué dans le jeu et je n’avais pas les qualités physiques… J’étais déjà grand donc en benjamin je suis passé en deuxième ligne. Ensuite, je suis devenu numéro 8 et j’y suis resté. C’est mon poste de prédilection et c’est vraiment là où je m’éclate le plus sur le terrain ! »

Si tu devais changer de poste, quel numéro aimerais-tu porter ? Pourquoi ?

« En numéro 10, pour animer le jeu. Surtout avec mon jeu au pied ça pourrait être joli à regarder ! (Rires) Ca serait intéressant pour moi en termes d’animation offensive, même si les centres ne toucheraient pas beaucoup de ballons avec moi !!! »

Quelle équipe de club t’a le plus impressionné de toute ta carrière ?

« Quand j’étais jeune, lors de mes premiers matchs pros, j’avais fait parti du groupe qui faisait le déplacement à Toulouse. Et c’est vrai que Toulouse, on en prend plein la tête !!! Jouer contre Fabien Pelous, le ‘Monsieur Rugby’ à l’époque, tu sens ton cœur battre, t’es stressé à l’idée de jouer, tu as peur de mal faire etc. Mais je pense qu’avec du recul, ce genre de rencontre permet d’être plus serein avec le temps… »

Selon toi, quel sera le podium de la Coupe du Monde 2011 ? (réponse à justifier)

« J’aimerais que ce soit la Nouvelle-Zélande qui sorte gagnante. Tout simplement parce que ça fait quelques années qu’ils sont ultra dominateurs au niveau mondial. En plus, chez eux, avec la France dans leur poule, ils vont tout faire pour nous écraser dès la première phase de la compétition… Ensuite, l’Australie car j’adore leur jeu un peu ‘tout azimut’. Avec leur Quade Cooper, il peut lancer des actions énormes tout comme te jeter le ballon au pied partout !! Si Quade Cooper joue bien, ils auront vraiment une bonne équipe. Enfin, pour la troisième place, j’aimerais dire la France mais franchement je ne suis pas très confiant… Je pense que les argentins, ou l’Afrique du sud seront sur le podium. Par rapport à l’hémisphère sud, on a un gros retard en termes de puissance et de vitesse de jeu… Même si nous le rattrapons peu à peu ! »

Quelle est la plus grosse bourde que tu aies jamais faite durant un match ?

« L’année dernière contre le Racing, j’étais en repli défensif et je me suis retrouvé tout seul à l’arrière avec le ballon ! Donc j’ai botté au loin sauf que j’ai totalement raté et ça s’est transformé en super ballon de relance pour les adversaires !!! Sinon j’ai bien dû faire quelques en-avants à 5 mètres de la ligne… Mais le coup du renvoi au Racing, je crois que c’est la meilleure… »

PERSO

Quel surnom te donnent tes amis/ ou co-équipiers ?

« La Souc’ !!! C’est sympa, j’aime bien et ça n’a pas de connotation péjorative. »

Quelles sont les personnes les plus importantes dans ta vie ?

« Et bien ma femme et mon fils tout d’abord. Puis bien sûr, mes parents et ma sœur. »

Plutôt femme « nature » ou « sophistiquée » ?????

« N’y a-t-il pas un mélange des deux ?!! (Rires) Il faut un peu de tout ! Si elles sont trop naturelles ça peut avoir des inconvénients. Mais en même temps, je n’ai pas de style en particulier, je marche surtout au feeling… »

HOBBIES

En dehors des terrains, que fais-tu de ton temps libre ?

« Je vois la famille, pour me ressourcer. Sinon j’aime bien faire les magasins, flâner dans les rues de La Rochelle, boire un verre dans le centre car ici on a vraiment un beau cadre de vie : la mer en face, on est tranquille devant les deux tours… Et puis il y a l’île de Ré !!!

Y a-t-il d’autres sports qui te passionnent ? Si oui, lesquels ?

« Pas spécialement. J’aime beaucoup le ski parce que mon père était moniteur et j’en ai toujours beaucoup fait. Mais passé un certain âge, j’ai dû choisir entre le ski et le rugby ! J’ai préféré suivre mes potes sur le terrain… Il est vrai que le ski crée un rapport avec la nature, surtout lorsqu’il y a peu de monde sur les pentes. Puis cette notion de vitesse est très prenante. Autrement, j’aime le sport en général : l’athlétisme, le handball, le basket etc. »

Quelle est ton émission radio préférée ?

« Je n’écoute pas la radio. »

LA ROCHELLE

Que penses-tu de la ville?

« Je ne connaissais pas la ville avant d’être transféré ici et il est vrai que l’ambiance, les supporters Rochelais, ils m’ont vraiment incités à continuer l’aventure ici ! On m’a très bien accueilli, je me sens chez moi à La Rochelle et je trouve que cela manque à certains clubs de rugby… Ici, les liens sont resserrés que ce soit le président, les joueurs, les entraineurs, l’équipe administrative etc. Comme je le disais plus tôt, il y a également un cadre de vie exceptionnel avec ce symbole des deux tours qui protègent la ville… »

Peux-tu citer un des inconvénients de la ville ?

« Le sens de circulation, c’est assez contraignant d’avoir toutes ces rues en sens unique !!! Surtout quand on doit traverser la ville pour aller au stade ! »

Quel est ton bar préféré de la ville ?

« Et bien j'aimerais dire que ça manque un peu de bars originaux dans le coin! Je lance donc l’idée à mes collègues : ils devraient ouvrir un bon bar à La Rochelle, entre joueurs !!! »

 

SMAM Mutuelle
view counter