share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Jean Gachassin à La Rochelle

Jean Gachassin, ancien membre du XV de France et actuel président de la Fédération Française de Tennis, était présent à La Rochelle pour la Coupe Galéa organisée par le Tennis Club Rochelais. A l’occasion de ces championnats d’Europe moins de 18 ans de tennis masculin, l’ancien ¾ international, très accessible, accepte volontiers de répondre à nos questions…

 

-ASR: « Comment êtes-vous arrivé dans le monde du tennis ? »

-Jean Gachassin : « Oh, vous savez, je jouais beaucoup au Rugby, mais en parallèle je jouais au tennis et j’ai même été classé 2/6 pendant un petit moment. Mais au sein de mes fonctions dans l’ovalie, je tombais rarement d’accord avec Jacques Fouroux avec lequel il y avait déjà un certain passif en sélection nationale… Alors je me suis tourné vers le tennis en devenant responsable dans mon club, puis au comité départemental, puis au sein de la ligue Midi-Pyrénées. Enfin, j’ai succédé à Christian Bimes pour la présidence de la FFT, et j’essaie d’accomplir ma tâche aussi bien que possible !!! »

-C.S : « On a l’impression que vous voulez transmettre certaines valeurs du rugby dans le monde du tennis. Est-ce vrai ? Cela fonctionne-t-il ? »

-J.G : « Oui, en effet. Je suis arrivé à la tête de la fédération en me concentrant autour de 3 valeurs très rugbystiques : la convivialité, la rigueur et l’esprit d’équipe. Car même si le tennis est à la base un sport très individualiste, où chacun se concentre sur soi, ces valeurs peuvent servir et plaisent aux joueurs car ce sont des valeurs nobles. C’est assez nouveau en tennis de parler de partage et de convivialité. Bien sûr, les joueurs avaient déjà cette rigueur dans l’entrainement qui leur est propre. Mais pour que le groupe France avance, il fallait transmettre certaines choses, les partager, ce qui n’est possible que dans une atmosphère conviviale où règne l’esprit d’équipe… Je crois que nos récents résultats en Coupe Davis montrent que cela marche ! »

-C.S : « Depuis 14 ans que le Tennis Club Rochelais organise cette coupe Galéa, c’est la première fois que le président de la fédération se déplace. Qu’est-ce qui vous a motivé à venir ? »

-J.G : « C’était important d’être là parce que c’est un évènement majeur chez les tennismen juniors ! De plus, avec la place que j’occupe, il est primordial de soutenir le travail accompli par le club, ses bénévoles et la ligue. La FFT soutient ce genre de tournois et je me devais donc d’y assister. Vous savez, le tennis dépend de tous ses adhérents qui jouent au quatre coins de la France et à tous les niveaux. En France, il n’y a pas que Roland-Garros et Paris Bercy, mais aussi beaucoup d’autres manifestations importantes comme celle-ci ! »

-C.S : « Une petite question rugby tout de même ! Quels sont vos pronostics pour la prochaine Coupe du Monde ? »

-J.G : « Alors avant tout, j’aimerais dire que je ne suis pas d’accord avec le cumul des matchs internationaux avec le championnat. Je pense que les échéances internationales devraient permettre au championnat de marquer des pauses ! Ainsi, beaucoup de clubs de Top 14 pourraient profiter pleinement de leurs joueurs internationaux, au lieu de fausser le championnat en les forçant à jouer sans leurs meilleurs atouts ! Enfin bon, ça, c’est juste mon œil critique qui prend le dessus… Concernant la coupe du monde, je crois que les Néozélandais seront très difficiles à battre…Ils sont chez eux et le fait d’être à domicile risque d’être un atout supplémentaire pour eux… »

C.S : « Si vous suivez toujours le rugby, quelles équipes affectionnez-vous le plus ? »

J.G : « Oui, je continue de suivre le rugby bien sûr ! Et ce que je vais dire n’est pas pour vous faire plaisir, honnêtement ! Mais bon, forcément, Toulouse est toujours aussi impressionnant à voir, même si cette dernière saison a marqué chez eux une petite baisse de volume de jeu… Et justement, si je devais citer une autre équipe, je dirais que nous avons été très nombreux à être déçus de votre descente en Pro D2 ! Car La Rochelle a proposé en Top 14 un jeu très audacieux, risqué, très porté sur l’offensive, ce qui a procuré beaucoup de plaisir aux spectateurs ! Il est vrai que l’équipe eut du mal à tenir le rythme tout le long de la saison, mais pour un promu, cette qualité de jeu n’annonce que de belles choses pour votre club… »

 

Autant dire que Jean Gachassin, à l’image de l’esprit rugby, respecte tout à fait les valeurs qu’il défend, en se rendant chaleureusement disponible pour notre interview ! Il sera le bienvenu à Marcel Deflandre, s’il veut marquer une pause entre deux tournois de tennis…

SMAM Mutuelle
view counter