Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

A deux pas du titre...

Le samedi 2 et dimanche 3 juillet, notre Groupe Espoir de rugby à VII disputait à Moscou les Championnats d’Europe à VII.

Un samedi à sens unique

La première journée dédiée aux phases de poules a vue l’ASR remporter ses 4 matchs face à des équipes bulgares, lettones, suisses et ukrainiennes. Les joueurs ont produit un jeu très efficace en surclassant leurs adversaires, ce que nous confirme Jeff Bouché, entraineur des Espoirs : « Ils ont largement dominé les débats car ils étaient au-dessus sur le plan technique, mais aussi dans la lecture du jeu ».

"Nos joueurs ont ressenti de l'injustice"

Une intelligence de jeu que les Rochelais ont tenté de reproduire le dimanche matin contre l’équipe de Moskovia, formation militaire professionnelle russe. Entre les deux prétendants à la première place de poule, la partie fût serrée et les jaunes et noirs s’inclinèrent 14 à 17 : « Nos mecs ont bien joué ce match. Ca s’est joué sur quelques détails et l’arbitrage maison n’a clairement pas joué en notre faveur… », précise l’entraineur.

Tout de même qualifiés pour les demi-finales, nos jeunes joueurs enchainaient en affrontant l’équipe polonaise d’Imperia, également de niveau professionnel. La Rochelle céda de très peu, sur le score de 12 à 14. A nouveau, l’arbitre polonais de la rencontre est mis en cause par Jeff : « Une pénalité non sifflée par-ci, un carton non justifié par-là, on a crû comprendre que l’arbitre polonais avait subi quelques pressions avant le match… Du coup, nos joueurs ont ressenti de l’injustice et sont sortis très déçus de ces deux matchs perdus. L’objectif était d’aller en finale et logiquement le moral des troupes est tombé très bas. Il a fallu remotiver tout le monde dans le but d’aller chercher cette troisième place… »

Une 3ème place méritée

Ainsi, la dernière marche du podium allait se jouer lors d’un ultime match, contre YUG (Russie), une formation composée d’Espoirs tout comme celle des Rochelais. L’ASR sort de ce championnat avec les honneurs puisque nos joueurs ont battu leurs homologues russes 21 à 5. Une victoire bien méritée selon Jeff : «Ca nous a permis d’éviter la frustration. L’arbitre était roumain et il parlait français. Il nous a bien précisé que ce dernier match se déroulerait dans le strict respect des règles. Finalement, nos gamins ont terminé sur une bonne note, de quoi redonner le sourire à l’ensemble du groupe ».

Une super expérience

L’entraineur des Espoirs dresse donc un bilan très positif de ce championnat malgré les deux défaites concédées : « L’ambiance et l’état d’esprit était excellent. Nos gars ont su profiter du voyage, découvrir d’autres cultures, s’amuser ensemble tout en étant capables de se transformer en compétiteurs avant chaque match. 15 minutes avant chaque rencontre, ils étaient tous concentrés, comme des pros. Après, on a vu sur les vidéos que certains détails sont perfectibles mais c’est difficile à gommer dans le feu de l’action, surtout quand physiquement, on est dans le rouge ».

Le physique, notamment en mêlée, où les rochelais auraient laissé beaucoup de jus, ce qui se répercute ensuite dans les enchainements de jeu. Un détail que les pensionnaires de l’ASR s’efforceront de corriger pour défendre leur titre de champion de France la saison prochaine

view counter