share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Sous la Tribune Officielle...

Sous la tribune officielle de l’Atlantique Stade Rochelais se trouve la Bodega Atlantique. C’est une grande pièce de 25m de long sur 10 de large environ. Aux murs sont accrochées des photos d’anciennes équipes du Stade ou de joueurs de toutes les époques. Des trophées ornent les étagères derrière les deux grands bars. Nous sommes au royaume d’Eliane et Joel Denis, dirigeants bénévoles et responsables de cette bodéga.

« Cela fait la 9ème saison qu’on s’occupe de cet espace, glisse Joel. On y accueille tous les supporters et amoureux du rugby : pas besoin de ticket VIP ici ! On sert principalement de la bière, mais aussi des jus de fruit et du champagne parfois. » « Les hot dog sont fabriqués au fur et à mesure de la demande, enchaîne Eliane, et on enlève les bouchons aux bouteilles qu’on vend ! Ce sont les consignes pour que le club n’ait pas de problème ! »

Des retraités disponibles

Tous les deux retraités, ils consacrent leurs loisirs au Stade Rochelais. Dès que Thomas Rousseau, responsable de la logistique, les sollicite, quelle que soit la mission, ils répondent présents. « On a du temps , justifie Joel, et même si on donne beaucoup, on reçoit aussi. Tous les gens du club, joueurs et staff compris sont très agréables avec nous. En outre, on s’entend très bien avec les autres dirigeants des bodégas. Dans les bars on finit tard après les matchs ; quand tous les clients sont partis, on range, nettoie, on fait l’inventaire des stocks de nos espaces respectifs avant de se retrouver ici pour un repas très animé. On y refait le match et l’histoire du club ! »

Le rythme du championnat est immuable. Avant une réception, qu’elle soit le samedi ou le dimanche, Eliane et Joel mettent en place le matériel et préparent tout, dès le vendredi. Fréquemment, ils viennent aider à dresser les tables et préparer la bodéga pour une réception de partenaires, ou pour servir le repas des joueurs et du staff avant un déplacement en bus. « On les soigne aux petits oignons, on veut qu’ils soient dans les meilleures conditions, c’est l’intérêt du club qui compte » sourit Joel. Il regrette un peu de n’être pas venu plus tôt au rugby, tant il y a découvert de convivialité, un esprit d’équipe sain et respectueux .

Ancien éducateur et arbitre de football

Après son service militaire, il a joué au foot puis est devenu éducateur entraîneur des cadets de l’ASPTT. Sa carrière de joueur terminée, il a passé ses diplômes pour arbitrer pendant une douzaine d’années. « J’ai réussi à m’imposer, affirme-t-il avec fierté. On me donnait des matchs importants, susceptibles d’être tendus. Les joueurs pouvaient difficilement me piéger car je connaissais toutes les ficelles, les mauvais coups vicieux. Il ne fallait pas me la faire ! »

C’est plus tard qu’un copain, Christian Verdier, dirigeant du Stade l’a amené au rugby. Abonnés dans l’ancienne tribune des dockers, Christian l’a sollicité pour devenir bénévole quand le tivoli de l’Espace Océan s’est monté. « Il fallait de la main d’œuvre à la Bodéga Atlantique, explique Joel. J’ai été nommé dirigeant l’année suivante. Ma femme a travaillé environ quatre ans comme simple bénévole avant de devenir dirigeante à son tour ».

Petite par la taille mais d’une énergie débordante, Eliane ne s’en laisse pas compter devant son sportif d’homme : « Cela fait 51 ans que je le supporte sportivement et au quotidien ! éclate-t-elle de rire. J’ai toujours aimé le sport. Je l’ai donc accompagné activement depuis le début. Après avoir été bénévole au foot, me voici dans le rugby. On y a trouvé une grande famille, beaucoup de solidarité et d’entraide. Si la santé le permet, on espère pouvoir être utile encore longtemps au club ».

view counter