share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Lyon-La Rochelle, une bataille à l’acmé de la Pro D2

C’est sans aucun doute le choc de la 15e journée qui se profile dimanche (15h00) au Matmut Stadium. L’incontestable et incontesté leader lyonnais reçoit de solides Rochelais bien accrochés à leurs talons, 6 points derrière, et plus que jamais décidés à bouleverser la hiérarchie.

Meilleure attaque contre meilleure défense

Choc entre le leader et son dauphin, ce match l’est aussi par les statistiques. Si l’ASR bénéficie de la 3e meilleure attaque du championnat, le LOU est 1e loin devant, avec 44 essais inscrits contre 28. Équipe marquant le moins de pénalités (29), c’est donc véritablement par sa capacité à franchir les défenses pour aller à dame qu’elle se distingue. À ce jeu, elle peut s’appuyer sur deux des meilleurs marqueurs du championnat, Mosese Ratuvou (8 essais) et Sébastien Chabal (6 essais), tous deux titulaires dimanche. Pour empêcher cette machine offensive de se mettre en place, le Stade Rochelais aura de sérieux arguments à faire valoir, à commencer par son statut de meilleure défense du championnat. C’est l’équipe qui a à la fois encaissé le moins de pénalités et concédé le moins d’essais. La clé du match résidera sans doute dans la capacité des Rochelais à constituer un solide rideau défensif imperméable, à utiliser au maximum leur capacité de contestation des zones de rucks grâce à un soutien omniprésent, et à exploiter ces turnovers tout en restant disciplinés. À cette équation difficile mais pas impossible vient s’ajouter un autre facteur évident, la conquête. Impériaux en mêlée, les Maritimes devront rectifier le tir en touche, mise en difficulté en seconde période contre Tarbes, afin de ne pas laisser le monopole de la possession à des Lyonnais qui n’attendent que ça.

Deux dynamiques opposées

Ce match verra se croiser deux dynamiques opposées. Après deux grosses déceptions face à Narbonne et Agen, le Stade Rochelais s’est repris de la meilleure des manières en allant gagner à Aurillac et en dominant une difficile équipe de Tarbes. De son côté, le Lyon Olympique Universitaire vient d’enchaîner deux défaites, l’une contre ces mêmes Tarbais et l’autre la semaine dernière à Agen, alors que Munro avait la victoire au bout du pied après un essai sur la sirène. Lyon n’a donc plus le droit de se rater et va chercher à se rassurer à domicile, où il a enchaîné les prestations de haut vol. Très solides à l’extérieur cette saison, les Rochelais ont quant à eux l’occasion de leur mettre la tête sous l’eau.

Un tournant du championnat ?

Cette dernière rencontre de la phase aller s’annonce bien comme un tournant de la saison. En cas de victoire, Lyon se rassurerait et pourrait bénéficier d’une confortable avance de 9 à 11 points. Pour La Rochelle, il s’agit là de l’opportunité de revenir à 2 ou 3 points d’une première place qui n’aura jamais semblé si proche. Difficile, très difficile même, mais réalisable. Réponse dimanche aux alentours de 17h.

 

N.C.

view counter