share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Ils font la vie du Club

« Disponibilité, réactivité, amabilité et rigueur, sont les qualités indispensables pour assurer ma fonction au sein du club » affirme Maurice Galerneau , dirigeant bénévole, responsable de l’Espace Océan. Les jours de match, quand le coup d’envoi est à 18h30, il est sur le pont de 15h jusqu’à minuit et parfois plus. L’Espace Océan ferme en dernier car c’est ici, sur une grande mezzanine, que dînent les deux équipes après la rencontre ; alors forcément ça traîne un peu.

A la tête d'une équipe de 6 personnes qui servent au bar, Maurice contrôle la conformité des stocks par rapport à la fiche d’inventaire avant d’approvisionner les réfrigérateurs. Il ne s’agit pas de manquer de bouteilles de champagne ou de bière pour les partenaires et leurs invités ! « En moyenne on écoule une dizaine de fûts de trente litres de bière par soirée. Les jeunes serveurs doivent être très réactifs et rapides, pour une satisfaction maximale des clients », précise Maurice.

Il a commencé comme bénévole à la caisse en 2008/2009 (sollicité par Jean Claude Cosset un autre dirigeant bénévole) puis bénévole placier à l’Espace Dirigeant en tribune Atlantique. Il y a un an, quand l’ancien responsable de l’Espace Océan est parti, il n’a pas hésité à prendre cette charge lui rappelant de bons souvenirs : « Dans ma jeunesse, j’ai été barman en job étudiant. Je retrouve avec plaisir ces sensations » confie-t-il.

Rochelais depuis 22 ans, il a toujours suivi le Stade par intermittence, selon ses contraintes professionnelles qui l’ont tenu éloigné de La Rochelle quelques années. Disposant de plus de temps et sensible à l’esprit rugby, il a proposé ses services au club. Aujourd’hui, dirigeant bénévole depuis trois ans, ce nouveau statut lui confère plus de responsabilités qu’il assume avec gourmandise :

« Quand une soirée s’est bien passée dans une ambiance conviviale, que je quitte l’Espace Océan bien rangé, j’éprouve une certaine satisfaction du devoir accompli. »

Nul doute que l’on croisera longtemps encore Maurice au Stade ; d’autant plus qu’il a converti son épouse, bénévole à la caisse de l’Espace Océan. Une harmonie sportive qui est le symbole de toutes les petites mains anonymes qui font vivre l’Atlantique Stade Rochelais.

view counter