share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Stage dans les Pyrénées, pas si simple !

La saison 2012-2013 débute officiellement samedi 25 Août face à Oyonnax. Pour se préparer à cette nouvelle saison remplie d'espoirs, les joueurs ont réalisé un stage de 3 jours dans les Pyrénées.

Julien BERGER
et Arthur CESTARO, nous décrivent ce stage intense où les joueurs ont tenté de réaliser l'ascension du Vignemale. Ces deux joueurs font partie du groupe qui a gravi la montagne jusqu'au sommet, en passant par le glacier. Ils racontent ensemble ce week-end sportif et atypique.

 

Le programme

Julien commence à nous expliquer le programme de ce stage : "Après le match contre Tarbes (2 essais d'Arthur CESTARO - nldr), nous sommes allés à l'hôtel passer la nuit. Le lendemain matin nous avons fait une séance de balnéothérapie afin de récupérer avant l'ascension.
Ensuite, en début d'après-midi, l'équipe s'est rendue au Pont d'Espagne afin de pouvoir commencer l'activité. Nous avons parcouru 2 heures de marche avant de rejoindre le refuge des Oulettes. La journée de Samedi était consacrée à l'ascension."

 

Le refuge des Oulettes

Simultanément, Arthur et Julien nous font part de leur ressenti : "Le refuge était composé de deux chambres : une avec 18 places et l'autre chambre possédait 30 places. Quand vous dormez dans une chambre avec plus de 20 rugbymen, il est parfois difficile de trouver le sommeil ! De plus, le refuge n'est pas équipé de douche. Pour les plus courageux, il y avait un ruisseau où nous pouvions nous rincer avec de l'eau très froide. Vivre dans ce refuge durant deux journées, nous a permis de passer des moments conviviaux avec les joueurs et le staff."

 

L'ascension

Le début

"Nous sommes partis du refuge tous ensemble, à 6h30, pour tenter de gravir la plus haute montagne des Pyrénées. Après 2 heures de marche environ, nous avons fait une petite pause. A ce moment là, nous avons eu le choix de continuer l'activité ou de redescendre au refuge des Oulettes. Avec d'autres coéquipiers, nous avons décidé de gravir le col et de passer le glacier afin d'arriver jusqu'au sommet.", nous racontent l'arrière et le demi de mêlée du Stade Rochelais.

"Je n'avais jamais eu l'opportunité de traverser un glacier, malgré la fatigue j'ai voulu aller jusqu'au bout.", nous explique Arthur.

 

Le col du Vignemale

Ils nous décrivent avec fierté, ce que l'équipe a réalisé : "Nous étions par cordée de 8, en conséquent nous devions être bien organisés et solidaires pour pouvoir avancer dans de bonnes conditions. Les derniers mètres, après le glacier, c'était de l'escalade uniquement. La fin de cette ascension était assez impressionnante. En effet, certains passages étaient étroits ! Il fallait donc que les joueurs de la cordée soient coordonnés et vigilants afin de ne pas risquer la chute.
Pour finir, nous avons contemplé la magnifique vue du haut du Vignemale et nous sommes redescendus au refuge des Oulettes. L'ascension a duré au total 10 heures... pour les plus rapides !"
Des sources proches nous signalent que Julien BERGER est arrivé en tête au refuge.

view counter