share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

La Section Paloise à la loupe

Cette année, la Section Paloise a impressionné par sa régularité et par son état d’esprit que personne n’attendait à ce niveau. Même s’ils sont pour la première fois de la saison deuxième à l’issue de la 30ème journée, les Palois n’ont jamais quitté la zone des qualifiés pour les demies depuis la 11ème journée.

Terrain, avantage Pau

Les Palois restent sur 15 matches sans défaite au Stade du Hameau avec 14 victoires et un nul (contre Dax en tout début de saison). Avec Grenoble et La Rochelle, les joueurs de Joël Rey et de David Aucagne, sont les seuls à avoir su garder leur Stade inviolé cette saison. Ils ont notamment battus chez eux Mont-de-Marsan en empochant le bonus offensif.

A noter que la dernière victoire des Rochelais à Pau remonte au 13 Janvier 2007 (6-12).  

Défense, avantage Pau

Si la Section finit deuxième, c’est en grande partie grâce à sa défense qui lui a souvent permis de s’imposer sur le fil : à Aurillac, contre La Rochelle, contre Tarbes, contre Grenoble, à Périgueux et lors de la dernière journée à Auch. Avec 536 points encaissés (33 essais, 22 transformations, 108 pénalités et 1 drop) les Palois possèdent même le quatrième meilleur bilan de Pro D2.

Si l’on regarde les performances à domicile, nous pouvons même voir qu’avec 10 essais encaissés au Stade du Hameau, les Vert et Blanc font mieux que La Rochelle (14). Cependant, notons tous de même qu’à domicile les Palois présentent le 6ème bilan défensif avec 211 points pris (contre 181 pour La Rochelle au Stade Marcel Deflandre).

A noter que, mis à part le match perdu à Carcassonne (34 – 16), les Béarnais n’ont jamais encaissé plus de trente points cette saison.  

Attaque, avantage La Rochelle

Avec 667points marqués cette année, les Jaune et Noir possèdent une bien meilleure attaque leurs futurs hôtes. En effet, avec 46 essais, 36 transformations, 94 pénalités et 6 drops, les Palois ont inscrit 602 points.

D’autre part, du côté des réalisateurs, Frederic Manca doit rendre 40 points à Sébastien Fauqué sur la saison. Cependant, il a tout de même marqué 315 points cette saison et reste l’un des meilleurs buteurs de Pro D2 (5ème).

A noter que, si du côté des Jaune et Noir le danger peut venir de partout (avec une légère préférence pour Maxime Le Bourhis) ; il se limite très souvent, côté palois, aux bonnes performances de Bruno Hirart et de Marlon Solofuti. En effet, avec respectivement 10 et 9 essais, ils ont inscrit pratiquement 50% de ceux du club cette année.

L’histoire montre que les favoris peuvent tomber en demi-finale d’accession. Grenoble (2011) peut en témoigner.

view counter