Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Retour sur ASBH - ASR

La Rochelle est revenue du match de tous les espoirs avec un succès probant et mérité. Fabrice Ribeyrolles revient sur ce bon résultat et nous fait part de sa vision du match.

Valider ce succès contre l’US Dax.

« Dans l’ensemble, on va dire que c’est un match positif parce que nous avons répondu présent au niveau de l’envie, de l’enthousiasme, nous avons fait des phases de jeu intéressantes, voire très intéressantes par moment avec de beaux essais à la clé. »

« Le point négatif vient de la fin de notre première mi-temps, nous avons un trou de 20 à 25 minutes avec beaucoup de ballons perdus, des premiers plaquages manqués et derrière des fautes d’indiscipline. Résultat nous avons-nous-mêmes remis Béziers dans le match alors que nous avions fait une bonne entame. »

« En deuxième mi-temps, par contre, nous nous sommes bien repris, nous avons gardé le ballon nous avons fait des phases de jeu intéressantes, nous avons poussé Béziers à la faute, nous avons bien enchainé en mettant de la vitesse dans le jeu et en libérant bien nos ballons afin de faire la différence. Un autre point de satisfaction, c’est la faculté que nous avons eu à répondre présent au défi physique que nous a proposé Béziers même si nous avons de nombreux gars convalescents ce matin.

C’est un match très positif avec une victoire méritée acquise avec l’état d’esprit et la manière. »

« En première mi-temps nous avons été très pénalisés (8 pénalités à 3) par un arbitrage que je trouve un peu sévère; notamment sur des phases de rucks où Béziers se mettait volontairement à la faute, c’est nous qu’il pénalisait. Mais bon cela fait partie du jeu, il faut s’adapter. Après c’est aussi notre faute parce que lorsque l’on se met à reculer à cause des plaquages que nous manquons, il est normal que nous commettions plus d’erreurs que l’équipe qui attaque. C’est donc notre trou noir de 20 minutes plus qu’autre chose qui a remis Béziers dans le match. »

« Maintenant, nous espérons que ce succès soit validé contre l’US Dax. Il faut pour cela que nous gardions notre enthousiasme et l’état d’esprit affiché. Il faut aussi augmenter notre engagement, améliorer nos phases de jeu défensives, et continuer à travailler ce que nous avons mis en place. Nous marquons des essais sur des phases de jeu travaillées et répétées à l’entrainement ce qui prouve que le travail effectué commence à payer. »

SMAM Mutuelle
view counter