ASBH - ASR

Après une semaine mouvementée à Marcel Deflandre, les Jaune et Noir sont fins prêts pour aller relever le défi des Héraultais :  Béziers – La Rochelle à suivre en direct sur notre site Samedi dès 18h30. Les coaches et les joueurs embarqueront demain matin à 8h direction Béziers pour le match de tous les espoirs, les deux équipes n’ayant plus le droit au moindre faux pas pour continuer à rêver de Top 14 pour l’un et de Pro D2 pour l’autre.

Pas le droit à l’erreur.

Depuis le début de la semaine, les coaches de l’Atlantique Stade Rochelais ont pris de nouvelles dispositions suite au match de Carcassonne. En effet, après avoir visionné le match avec toute l’équipe en début de semaine, ils ont pris la décision de constituer deux groupes. Le groupe A qui avait comme objectif de bien préparer le match de ce weekend, et le groupe B qui, pour sa part, devra faire ses preuves pour pouvoir réintégrer le groupe A dans les semaines à venir.  

Fabrice Ribeyrolles annonçait clairement en conférence d’avant match que « c’est une sanction pour ceux qui ne sont pas présents dans le groupe ». En effet, les coaches n’ont vraiment pas apprécié la prestation du weekend dernier et ils ne se sont pas privés de le faire savoir aux différents protagonistes. Il faut qu’ « ils commencent à se regarder dans la glace pour se poser les bonnes questions et savoir ce qu’ils veulent faire » avançait le coach des arrières avant que Patrice Collazo n’ajoute : « parce qu’à force de reculer pour mieux sauter, on fini par se « casser la gueule » ! »

Cependant les deux coaches gardent espoir. En effet, ils continuent à croire que ce groupe est capable du meilleur. Il l’a prouvé à chaque fois qu’il a développé son jeu. « Nous espérons une véritable réaction d’orgueil du groupe, nous souhaiterions que les joueurs comprennent enfin que le terrain leur appartient et que s’ils ne l’exploitent pas, les entrainements ne servent à rien. » Les coaches ont donc avant tout voulu marquer le coup pour remobiliser les joueurs et faire de ce match une des priorités rochelaises cette saison. « Si nous ne gagnons pas à Béziers, il sera très compliqué pour nous d’accrocher une demi-finale… », « nous n'aurons même plus le droit d'en parler » surenchérit Benjamin Ferrou.

 

Les joueurs sont donc prévenus, la balle est dans leur camp ; tous souhaitent remettre la Caravelle Rochelaise dans le bon sens et éviter le pire. Après les mots, place aux actes pour ne pas compliquer davantage la saison et continuer à rêver.

view counter