share
Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

Compte rendu de match : Tarbes / La Rochelle

Comme chaque semaine, un des coaches de l’Atlantique Stade Rochelais revient sur le match du week-end dernier. Aujourd’hui, c’est Fabrice Ribeyrolles qui nous livre son analyse sur la défaite en terres Tarbaises, 21 à 15.

Première mi-temps

Comme le confirme l’entraineur des lignes arrières Maritimes, le match de samedi démarrait plutôt bien pour les Rochelais : « On a fait des choses solides ! Nous étions bons en défense et nous avons récupéré pas mal de ballons. En revanche, la finition a été désastreuse ! On se retrouve dans une situation de 3 contre 1 à 5 mètres de la ligne, et on ne parvient pas à scorer ! Nous étions sur nos bases, bien solides, et l’équipe adversaire ne pouvait quasiment rien faire. Puis sur cette fin de mi-temps, une grosse erreur défensive individuelle nous fait encaisser l’essai…Cela crée une cassure dans la tête des joueurs. Nous avons choisi d’adopter un discours positif à la pause car à part l’essai, le bilan de la première période était plutôt bon, même si les Tarbais se trouvaient relancés. »

Deuxième mi-temps

Après le premier essai encaissé, Fabrice décrit comment les choses se sont gâtées : « On opère une entame catastrophique. Il y a une erreur de communication entre deux joueurs et le joueur prend l’intervalle et il va au bout… En deux actions, on relance Tarbes et on le laisse mener la rencontre… Ensuite, nous enchaînons les fautes, on prend un 18 – 0 en à peine un quart d’heure. Sur la fin de match, on essaye de « sauver la patrie » mais Tarbes n’a rien lâché, ils ont été bons là-dessus, il faut bien le reconnaître ! Ils ont joué à couteaux tirés et nous n’avons pu qu’assurer le bonus défensif… »

Pourquoi ces deux essais ?

L’entraineur nous explique que les joueurs pensaient avoir fait le plus dur : « En première mi-temps, on mène 12-3 sans forcément très bien jouer. Il y a de franches occasions d’essai et les joueurs ont tout simplement pensé que ça allait se faire facilement. Nous n’avons pas su aller les chercher jusqu’au bout. Et lorsque l’on ne marque pas sur ses temps forts à l’extérieur, on sait que cela devient plus difficile. On les a relancés sur des fautes bêtes, et les Tarbais n’en demandaient pas tant… »

Projection sur Grenoble

Il est temps pour l’ensemble du groupe de rebondir sur la réception de Grenoble actuel leader du championnat : « En tant qu’entraîneur, c’est facile à gérer ! On sait ce qui nous attend car nous jouons face au premier du classement… Qui plus est, leur équipe commence à bien tourner ! De notre côté, nous sommes obligés de gagner devant notre public. C’est un gros match en vue. Certes, avec le match de Tarbes, la préparation aura été moins sereine que prévu, mais nous sentons que les joueurs sont déjà passés à autres chose : ils parlent déjà de Grenoble, ils sont dessus. C’est une affiche agréable à préparer car la motivation des joueurs est toute trouvée ! C’est plus facile pour nous, nous défions le leader du championnat, nous jouerons face à ce qui se fait de mieux en Pro D2. Il faudra sortir un gros match. » 

SMAM Mutuelle
view counter