Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

F. Ribeyrolles : "On a été ridicules"

L'entraîneur Rochelais, Fabrice Ribeyrolles, revient sur la lourde défaite encaissé par les Jaune et Noir à Albi ce week-end. Loin de se voiler la face ou de mâcher ses mots, il attend une réaction d'orgueil de ses joueurs dès le week-end prochain, à Mont-de-Marsan.

 

Fabrice, la défaite de ce week-end est lourde et doit faire mal aux têtes aujourd'hui...

La déception est grande en effet, non seulement dans le résultat mais aussi et surtout dans le comportement des mecs sur le terrain. Ils n'ont pas du tout appliqué ce que l'on a demandé, avant le match ou à la mi-temps. Il n'y avait pas d'implication de leur part, aucun combat... Au final, nous réalisons une prestation très pauvre, très faible qui est loin du niveau auquel est attendu La Rochelle cette saison.

A quoi attribues-tu cela ?

Les joueurs ont l'impression que les choses vont se faire toutes seules. Ils prennent les adversaires de haut en pensant qu'il va suffir de faire le minimum pour passer, alors que les mecs en face, eux, ils sont à 200%... Avec cet état d'esprit, est arrivé ce qu'il devait arriver, nous avons été ridicules face à une équipe d'Albi qui a joué avec beaucoup de coeur et beaucoup d'envie.

 

On te sent en colère, quelles vont être les conséquences immédiates de cette défaite pour cette semaine ?

Patrice et moi attendons clairement une réaction d'orgeuil de la part des joueurs. Après le match, les joueurs se sont regroupés seuls avant notre arrivée dans les vestiaires, Vincent (Merling - nldr) est également venu prendre la parole dans le vestiaire. Ce matin les "gros" ont fait 2 heures de vidéo avec Patrice alors qu'ils devaient être au repos, c'était important qu'ils prennent conscience rapidement de la pauvreté de leur prestation. Demain cela sera au tour des 3/4 puis à 10h00 un entraînement collectif. Il faut que les mecs comprennent que s'ils veulent changer leur avenir dans ce championnat cela leur appartient. Nous, les entraîneurs, nous pouvons apporter sur le rugby, la statégie, la tactique, les aider à être bien physiquement, mettre en place plein de choses, mais la base c'est que les joueurs respectent les valeurs et les vertues du rugby et clairement dimanche, cela n'était pas le cas.

 

As-tu, confiance en la capacité du groupe à réagir, malgré ce début de Championnat décevant ?

Bien entendu ! Je connais la valeur de nos joueurs et c'est ce qui fait d'autant plus mal à la tête et au coeur aujourd'hui. Contre le Munster, les mecs avaient peur de se prendre une raclée et ils se sont engagés dans la rencontre, sans prétention, en respectant les bases du jeu. Hier leur attitude était diamétralement opposée. Je sais qu'ils en sont capables, nous attendons d'eux qu'ils réagissent rapidement, avant que les choses ne deviennent plus compliquées.

view counter