Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Current Size: 100%

Actualités

RDV avec Petrisor Toderasc

Un petit détour par la Roumanie en la compagnie de Petrisor Toderasc. Le pilier Rochelais d’origines roumaines nous fait découvrir un peu de sa culture tout en parlant de rugby. A ses côtés, un Tamato Leupolu survolté, rend l’interview quelque peu saccadée. Le bougre trépignait d’impatience en attendant d’être interviewé à son tour ! Mais Petrisor aura tout de même réussi à s’imposer…

RUBGY

A quel(s) poste(s) as-tu évolué durant ta jeunesse ?

« J’ai toujours été pilier gauche ou droit. J’ai commencé le rugby en Roumanie, au CSS Iasi pour être précis ! »

Si tu devais changer de poste, quel numéro aimerais-tu porter ? Pourquoi ?

« J’aimerais bien jouer en 3, pilier droit mais je n’y arrive pas ! Oui ! Je devrais être coach ! (Ndlr : Tamato venait de le lui suggérer !) Non, mais je ne sais rien faire d’autre ! Pourquoi ne pas jouer 10 (Ndlr : Tamato éclate de rires !), pour toucher un peu plus de ballons ! »

Quelle équipe de club t’a le plus impressionné de toute ta carrière ?

« La Rochelle, à cause de Tamato Leupolu !!! Non, sérieusement, Toulouse ! Pour sa constance, sa régularité dans les résultats. Ils restent toujours dans l’élite et ils jouent vite et avec un bon soutien… »

Selon toi, quel sera le podium de la Coupe du Monde 2011 ? (réponse à justifier)

« En premier, l’Australie, car ils sont très en forme ! En second, les Anglais, car ils ont de l’expérience en coupe du monde et ils se motivent toujours beaucoup dans les moments difficiles… Enfin, la Nouvelle-Zélande en troisième, qui ne gagne pas. Et je vais te donner une raison Tamato (Ndlr : le joueur samoan s’esclaffait que Petrisor n’ait pas sorti les Blacks plus tôt !) : Les All Blacks, ils ont toujours du mal en coupe du monde. Regardes, cela fait deux coupes du mondes qu’ils ont une super équipe et à chaque fois ils se font piéger par les français entre autres… Mais bon, j’ai aussi oublié de placer la France dans les trois premiers. Vous auriez dû me parler des trois moins bonnes équipes, j’aurais pu parler de mon pays ! »

Quelle est la plus grosse bourde que tu aies jamais faite durant un match ?

« J’ai mis un coup de pied dans la figure d’un mec qui était à terre, pendant une bagarre générale… C’était en Roumanie. Les mecs m’ont retrouvé après le match et j’ai passé un sale quart d’heure! J’ai regretté d’avoir fait ce mauvais geste… A l’époque, j’étais jeune et inconscient… »

PERSO

Quel surnom te donnent tes amis/ ou co-équipiers ?

« Au début, c’était Pépé, pour Petrisor. Depuis, on m’appelle Toto, Petr’ ou encore Pépé… »

Quelles sont les personnes les plus importantes dans ta vie ?

« Ma famille, mes enfants et ma femme. »

Plutôt femme « nature » ou « sophistiquée » ?????

« Les femmes nature ! Elles sont plutôt natures en Roumanie car elles n’ont pas vraiment de quoi se payer des opérations de chirurgie esthétique !!! » (Rires)

HOBBIES

En dehors des terrains, que fais-tu de ton temps libre ?

« Je me repose car je suis tout le temps au stade !!! (Rires de Tamato) Non, sérieusement, je passe du temps avec mes enfants et c’est du luxe quand on trouve un peu de temps ma femme et moi pour être ensemble !!! »

Y a-t-il d’autres sports qui te passionnent ? Si oui, lesquels ?

« Le VTT ! J’en fais beaucoup. Après, je suis tous les sports où la Roumanie est forte. Bien sûr, je regarde la gymnastique, même si nous sommes un peu moins forts qu’auparavant, puis le handball en sport collectif. »

Quelle est ton émission radio préférée ?

« J’écoute pas beaucoup la radio. Le soir, j’aime bien l’émission de Cauet sur Fun Radio il me semble. »

LA ROCHELLE

Que penses-tu de la ville?

« C’est une ville vraiment agréable. »

Peux-tu citer un des inconvénients de la ville ?

« La circulation! Puis l’été, il y a trop de filles dénudées, on ne peut pas profiter du beau temps !!! » (Rires)

Quel est ton bar préféré de la ville ?

« Je crois que depuis que je suis ici, j’ai du aller que dans trois bars différents ! Avec l’équipe, nous allons souvent au Général après le match… »

view counter