Histoire du Club

Découvrez l'histoire du Stade Rochelais

Avec plus de 100 ans d'existence, le Stade Rochelais a une histoire riche, en victoires, défaites mais aussi en émotions et moments fédérateurs

1896 – 1914

Le 8 avril 1896, est créé le Stade Rochelais sous la forme d’une société de sports athlétiques, avec pour premier Président Louis Sagot. Mais ce n’est qu’en 1898 que le Stade Rochelais est officiellement reconnu, sous l’impulsion et la responsabilité de son nouveau Président Charles Guarrigues.

Dès 1902, le Consul des Etats-Unis à La Rochelle et futur Président du Club (1904 à 1911), George Henry Jackson, développe la section rugby du Stade Rochelais.

Le premier match officiel du Stade se déroulera le 21 décembre 1902 sur le Champ de Mars pour une première victoire rochelaise 3-0 face à l’Union Sportive Cognaçaise.

Le Stade Rochelais remporte son premier titre en devenant champion de l’Atlantique en 1906 en battant le Sporting Club Universitaire Nantais (8-6) en finale. En Championnat de France, les Jaune et Noir sont éliminés face au Stade Français en quart de finale.

Les joueurs rochelais prennent leur quartier dans un domaine entre l’avenue Carnot et la voie ferrée, le Trianon, inauguré le 15 août 1906.  La ferveur commence à se développer autour des Jaune et Noir qui sont à nouveau Champions de l’Atlantique face aux Nantais, en 1907 mais qui échouent pour la deuxième année consécutive aux portes des demi-finales du Championnat de France (défaite face à Orléans).

Avant que la première Guerre Mondiale éclate et après quelques saisons où le titre régional échappait aux Rochelais, le Club remporte son troisième titre de Champion de l’Atlantique en 1914. Les Jaune et Noir s’inclinent une nouvelle fois en quart de finale de Championnat de France, face à l’Aviron Bayonnais. 

1914 – 1948

Le Trianon réouvre ses portes en 1919 après une interruption de quatre ans à cause de la Grande Guerre. Cette période n’est pas la plus faste du Stade Rochelais, les présidents se succèdent et les performances sportives n’atteignent pas les plus hauts sommets.

Le 19 septembre 1926, le Parc des Sports de Port-Neuf est inauguré. Il s’agit du nouveau terrain de jeu des Jaune et Noir. 

Le Stade Rochelais n’est pas le seul club en difficulté en cette fin des années 30. L’Union Sportive Rochelaise, l’autre équipe quinziste de la ville peine à cause d’un exode de ses joueurs vers La Rochelle XIII. Délaissées par leurs publics, les deux formations quinzistes décident de se rapprocher pour se sauver. Elles s’associent le 14 juin 1935 pour former l’Union Stade Rochelais. L’équipe évoluera désormais au Stade André Barbeau (Rue Alphonse de Saintonge).

Le 23 juin 1940, La Rochelle devient ville occupée par l’armée allemande. La réduction du nombre de sociétés sportives pousse La Rochelle-Etudiants XIII à fusionner avec l’Union-Stade et relance, ensemble, une équipe quinziste, le Stade Rochelais ! Le club évolue à nouveau sur le terrain municipal de Port-Neuf.

Marcel Deflandre, directeur de la Raffinerie du Midi devient le Président du Club, le 10 janvier 1941. Il entre dans la Résistance, en intégrant en 1942, le groupe « Honneur et Patrie » et commande la section « Ravitaillement et essence ». Il est arrêté le 9 octobre 1943 à Niort et sera exécuté le 11 janvier 1944.

La France libérée de l’occupation allemande, les compétitions sportives officielles peuvent reprendre. L’Entente Sportive Cheminots Rochelais (ESCR) est créée et l’entité rugby rochelais décide de les rejoindre. La section rugby de l’ESCR s’installe au Stade de Port-Neuf, qui deviendra, le 23 mars 1947, le Stade Marcel Deflandre.

En 1948, la section rugby de l’ESCR reprend son autonomie et redevient le Stade Rochelais. 

1948 – 1997

Le Stade Rochelais s’installe définitivement dans l’élite du rugby en accédant à la Fédérale, le plus haut niveau du rugby français à l’époque. Aussi, du 9 janvier 1949 au 24 octobre 1954, le club va enchaîner 28 matchs sans défaite à domicile.

Laurent Bidart est le premier joueur du club à être sélectionné en Equipe de France en 1953 (1 sélection contre le Pays de Galles).  

L’Ecole de Rugby du Stade Rochelais est fondée en 1952. En 1954, Arnaud Elissalde, alors joueur et entraîneur au club, va former une équipe d’éducateurs. Le Club se structure progressivement tout comme l’Ecole de Rugby qui se développe rapidement. Afin de donner un nouvel élan dynamique autour du Club, Jacques Larrose et Arnaud Elissalde décident de créer un journal pour faire connaître le Stade Rochelais et le rugby. C’est ainsi qu’est né, en septembre 1958, le « Allez Stade ».

A partir de 1961, le Stade Rochelais accède de manière quasi systématique aux seizièmes de finale du championnat de France et dispute trois quarts de finale perdus contre Dax en 1961, 1962 et 1969.

En 1970, le Stade Rochelais est présent dans toutes les phases finales (équipes Première, réserve, juniors A, juniors B et cadets). Lors de la décennie, les équipes jeunes montent en puissance en accédant régulièrement aux phases finales. Le Stade Rochelais accroît sa réputation dans le paysage du rugby français.

En 1973, est réformée la formule du Championnat de France de première division. Le Stade Rochelais fait partie du groupe A (première division). Il y restera jusqu’en 1977 avant de descendre en seconde division, pour une durée de 20 ans. 

1997 - 2010

C’est à partir de 1997 et l’avènement du professionnalisme que l’histoire récente du club se dessine. En effet, dès cette année le Stade Rochelais accède à l’élite professionnelle pour ne plus la quitter. Le Club passera 5 saisons en première division (1997-2002).

A l’heure du professionnalisme, est créée la SAOS « Atlantique Stade Rochelais » dont l’Association Stade Rochelais reste l’actionnaire majoritaire avec 98% des parts.

Les Espoirs sont champions de France en 2002. L’équipe Première est demi-finaliste de la Coupe de France en 2000 et deux fois vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2002 et 2003. Le club fait partie du Top 16 pour la saison 2001-2002 avant d’être rétrogradé au terme de la saison.

Depuis la saison 2006-2007, La Rochelle est systématiquement en phase finale du championnat de Pro D2. Finaliste en 2007, demi-finaliste en 2008 et 2009, c’est en 2010 que La Rochelle réussit son pari : en battant Lyon en finale 32 à 26, le club accède au Top 14.

2010 – 2016

L’Atlantique Stade Rochelais dispute la première saison en Top 14 de son histoire. Malgré une saison remarquable et remarquée par l’ensemble des acteurs de Top 14, les Rochelais sont finalement relégués en Pro D2 mais avec la ferme intention de ne pas y rester.

Le Club lance un grand projet sur 5 ans, « Grandir Ensemble 2015 », qui vise à faire de l'Atlantique Stade Rochelais un club capable de rivaliser avec les meilleurs grâce à :

  •             Un Stade plus de 15000 places assises
  •             Un budget de 15 millions d'euros
  •             Un capital social renforcé
  •             Un effectif professionnel constitué à 30% de joueurs issus de la formation du club

A l’issue de la saison 2013-2014, le Club fait son grand retour en Top 14 après avoir battu Agen en finale d’accession.

Le Club parvient à se maintenir en Top 14 et lance son projet 2020 « Ecrire notre histoire » après avoir concrétisé tous les objectifs de son projet 2015. La mention « Atlantique » disparaît et un nouveau logo est créé, le Stade Rochelais est désormais prêt à s’installer comme un club phare du rugby français.