Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Vivement Samedi

« Regarder devant ! », telle est la réaction des deux coaches Patrice Ribeyrolles et Patrice Collazo au moment d’affronter Mont-de-Marsan pour le match le « plus dur de l’année ! » 

Un très beau spectacle en perspective

Malgré un début de saison timide, les Montois semblent avoir trouvé le rythme. Face à une équipe en pleine forme, 5 victoires pour 2 défaites (contre Grenoble et à Dax), les coaches s’attendent donc à un match compliqué : « c’est sans doute l’équipe qui joue le mieux au rugby en Pro D2 devant Grenoble. Ils possèdent la meilleure touche défensive du championnat et un pack tout terrain leur permettant d’alterner les phases de jeu. Ils sont aussi dangereux dans les phases au sol que sur les ballons portés ou les actions en profondeur. » Pour finir, « ils possèdent aussi une ligne de trois quarts explosive au sein de laquelle se mélangent tous les profils : l’expérience d’Arrayet alliée à la puissance des centres et la vitesse des ailiers permettent de produire un jeu fluide et rapide. »

L’équipe rochelaise, invaincue à domicile, possède elle aussi de véritables atouts pour gagner ce match au sommet de la 24ème journée de Pro D2. En effet, si les Montois sont réputés pour la beauté de leur jeu, les Rochelais, eux le sont pour leur efficacité offensive. Elle s’appuie, entre autre, sur des ailiers en très grande forme et un pack d’avants de plus en plus intraitable. Ce dernier pourrait d’ailleurs être une nouvelle fois la clé du succès : « L’équipe qui maitrisera la conquête aura un très gros avantage pour gagner le match. »   Rien de mieux que de mettre les mains sur le ballon pour empêcher une équipe joueuse de développer son jeu.

Attention à la concentration et à la défense !

Les trois essais de Narbonne ne pointent pas du doigt des erreurs défensives majeures, elles montrent par contre un problème de concentration récurrent cette année : « Nous n’arrivons pas toujours à finir nos actions et nous ne jouons souvent qu’une seule des deux mi-temps. » Les Jaune et Noir ont perdu énormément de points lorsqu’ils se sont relâchés trop tôt.

Il faudra aussi avoir un œil sur la défense : « nous avons toujours des lacunes sur nos plaquages individuels ; cela dit je pense que nous progressons tous les jours et que le travail commence à porter ses fruits. » Au match aller, « c’est contre Mont-de-Marsan que nous avons commencé à être présents dans l’état d’esprit ! Ce fût notre premier match plein mentalement. Faisons en sorte que le match retour soit celui qui nous lance vers les demi-finales. »  

view counter