share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Vincent Merling - Communiqué

Suite à l’article publié ce jour dans le journal Midi Olympique, Vincent Merling, Président du Stade Rochelais, réagit par le communiqué suivant :

« Contrairement aux allégations polémiques d’un grand journal dit « spécialisé » illustrant une tendance à devenir un organe de presse à sensation, je souhaite réaffirmer, s’il en est la peine, toutes les ambitions de l’Atlantique Stade Rochelais.

Au niveau sportif, les entraineurs et les dirigeants du club ont anticipé la préparation de la saison prochaine. Il a été décidé de construire rapidement un effectif très compétitif, qui, en cas de montée, serait complété par le recrutement ciblé de quelques joueurs de très haut niveau.

De ce fait, afin de renouveler la dynamique du groupe, de le renforcer et de pouvoir y intégrer de nouveaux profils, la décision a été prise de ne pas renouveler certains contrats. Par souci d’honnêteté, les joueurs concernés en ont été informés rapidement, afin de clarifier leur situation personnelle et de leur permettre de rebondir plus facilement. Cette démarche de transparence a été louée par l’ensemble du groupe.

Je tiens à ajouter que les joueurs « cadres » de l’équipe évolueront tous au club la saison prochaine, puisque les quelques uns d'entre eux qui arrivaient en fin de contrat ont récemment prolongé leur engagement avec le Stade Rochelais pour plusieurs saisons.

Par ailleurs, le recrutement étant presque terminé, le groupe 2012/2013 sera officialisé durant la période autorisée par la Ligue Nationale de Rugby.

Au niveau économique, dans le cas où le club évoluerait la saison prochaine en Pro D2, nous prévoyons de réaliser un budget aux alentours de 9 millions d’euros, ce qui nous placerait toujours parmi les tous premiers budgets de la division. Une éventuelle petite baisse de budget serait essentiellement liée à la perte des aides exceptionnelles de la Ligue Nationale de Rugby (aide à la descente, Coupe du Monde).

Dans son optique de remonter en TOP 14, le club table sur un budget de 11 millions d’euros minimum.

Enfin, et surtout, l’ensemble du club travaille toujours activement à la mise en œuvre de son projet de développement ambitieux, visant à lui donner les moyens de se pérenniser dans l’élite du rugby français : se doter d’un budget de 15 millions d’euros et d’un stade de 15 000 places assises d’ici 2015. Mais nous avons, hélas, le regret de constater que ces éléments de fond n’intéressent pas certains journalistes spécialisés.»

view counter