Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Sébastien Boboul revient sur la saison des Espoirs !

Sébastien Boboul entraîneur des Espoirs, répond aux questions d'Allez Stade et revient sur l'ensemble de la saison. 

Sur la finale perdue...

A quel niveau de concentration étiez vous, vous et vos joueurs, avant le match ?!

Nous étions bien préparés, très concentrés, prêt pour aborder cette finale que nous attendions depuis longtemps.

Un état d’esprit particulier ?

Un état d’esprit de finale ! Au maximum de la pression, Laurent et moi avions décidé de beaucoup leur parler, de rester positifs afin d’aborder de la meilleure des façons cette finale et de se tenir prêt.

Une préparation d’avant match particulière?

Oui en effet une préparation particulière, avant de partir à l’hôtel, l’idée était de résumer la saison avec le groupe qui a constitué l’équipe Espoirs cette année, au travers de la présentation d’un petit film. Une préparation particulière et une émotion particulière aussi, il s’agissait du dernier match d’un groupe soudé qui va devoir subir des départs cette année.

Le ressenti d’après match des joueurs et de vous même ? 

Laurent et moi étions fier même si les joueurs étaient déçus d’avoir perdu cette finale, ils manquent le titre mais l’équipe peut partir sur un bilan positif et peuvent être fiers d’eux aussi, et de leur parcours.

Vous avez encaissé pas mal de points en début de partie, qu’est-ce qui vous manqué pour rivaliser selon vous ?

On avait décidé d’attaquer le match contre le vent mais on a encaissé des points trop vite, des occasions de revenir en première mi-temps mais nos actions ne se sont pas concrétisées. Il est plus facile de tenir un match quand on tient le score mais nous avons été trop vite décrochés. Il reste un score un peu lourd par rapport à ce que nous avons pu proposer.

Un joueur s’est-il démarqué ? 

Non, notre force cette année c’est justement le collectif et celui-ci est ressorti lors de cette finale.

Des points positifs à souligner ?

J’estime qu’on a répondu présent, nous n’avons absolument rien à reprocher aux joueurs même si le score est lourd à la fin.

Son bilan sur la saison...

Un mot sur la qualité du groupe, des joueurs, le départ de certains en fin de cycle ?

Il faut savoir que chaque année c’est une saison particulière puisque des joueurs nous quittent. Nous avons vécus une belle saison avec un bon état d’esprit de groupe, peut-être une moins bonne équipe sur le papier que certains, mais un groupe soudé qui s’est construit au fur et à mesure de la saison avec des leaders sur les terrains mais aussi des leaders en dehors. J’ai vécu une belle année.

Le meilleur souvenir de la saison ?

Je n’ai pas forcément de meilleur souvenir, néanmoins j’ai vécu une dernière semaine très riche en émotions avec des joueurs qui méritaient de porter le maillot de l’équipe première et qui ce sont rendus à Carcassonne mercredi, je n’ai pas un meilleur souvenir, pas un match en particulier mais plutôt une belle année à retenir. 

Le plus mauvais souvenir ?

Le plus mauvais souvenir reste sûrement les défaites, notamment celle de dimanche. Nous sommes déçus pour les joueurs puisque ça aurait été un aboutissement de gagner ce titre, donc oui beaucoup de tristesse pour l’équipe.

L’action qui vous a le plus marquée cette année ?

Je n’ai pas forcément d’action particulière, tous les matchs ont été différents. A retenir peut-être des matchs comme celui contre Biarritz, le Racing, des matchs compliqués qu’on a été cherché grâce à un bon état d’esprit, cette faculté à réagir dans les moments compliqués.

Un regret ?

Non, pas de regret, juste pour les joueurs, celui de ne pas avoir fini en apothéose. Mais en tant que coach, au contraire, on a été très satisfait de cette année, mais peut-être si le regret de quitter certains joueurs qui partent cette année, des joueurs auxquels nous étions attachés.

De quoi êtes vous le plus fier ?

De l’état d’esprit. Des joueurs ont beaucoup joués, d’autres moins mais sont néanmoins restés présents à l’entrainement, tout le groupe est allé dans le même sens. Je suis fier de cette état d’esprit, les joueurs sont restés soudés, même ceux plus ou moins concernés.

Si c’était à refaire, qu’est-ce que vous changeriez ? ce que vous ne changeriez pas ?

Pas grand chose, enfin si peut-être le score final ! Mais non dans l’ensemble une saison avec des hauts et des bas et c’est ce qui fais le charme de notre sport, d’entraîner dans des moments difficiles mais aussi et surtout dans les bons.

Avez vous appris quelque chose de nouveau cette année ( de positif ) ? que retiendrez vous de cette année ?

Nous repartirons encore sur les mêmes bases, sur cette bonne dynamique qui a porté ces fruits cette année et qui a permis de constituer un groupe qui avait envie de bien vivre, ensemble.

Les perspectives pour l’année prochaine ?

Les perspectives seront différentes puisque l’on part sur un nouveau championnat mais aussi une nouvelle Poule Elite, avec un groupe plus jeune. Il va falloir que ça prenne très très vite pour être prêt pour ce championnat. Les jeunes joueurs vont découvrir un niveau espoir plus élevé, quant à nous, nous allons entraîner et devoir gérer un groupe de 40 joueurs, ce qui est nouveau pour nous. Mais nous allons pouvoir encore bien travailler, tous ensemble, certes beaucoup de boulot mais une belle année en perspective, avec des matches de haut niveau notamment contre Clermont, Toulouse ou encore Montpellier.

Un message pour les supporters ?

Malheureusement, notre finale est un peu mal tombée puisqu’un match se déroulait à domicile à La Rochelle, mais ça n’a pas empêché les supporters attachés aux équipes de jeunes mais aussi les parents de joueurs de se déplacer, ou alors de nous transmettre beaucoup de message de soutien sur les réseaux sociaux. Les supporters ont été très chaleureux.

Et enfin, un adjectif pour qualifier cette saison ? 

Fabuleuse, une saison fabuleuse !!!

view counter