Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Retour sur USC - ASR

Une fois n’est pas coutume, le traditionnel retour sur le match n’est pas fait par les coaches mais par les joueurs sous forme d’autocritique sur leurs performances collective et individuelle. Ainsi Cobus Grobler et Vincent Roux nous expliquent comment ils ont vécu ce match à Carcassonne.

Cobus Grobler

Regard sur la performance collective : « Il y a eu de bonnes choses, par exemple nous avons eu des occasions de marquer que nous n’avons pas réussi à concrétiser mais il y avait aussi trop de choses qui n’étaient pas parfaites comme les touches et la défense. »

Un point positif et un point négatif : « Le point le plus négatif du match, c’est notre conquête et le point positif, c’est que nous avons réussi à marquer deux fois. »

Début d’explication sur la situation : « Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas ce qui ne va pas. Si je savais, je changerais ça le plus vite possible mais je ne sais pas et pour moi c’est vraiment difficile à vivre. »

Regard sur ta performance individuelle : « Je n’étais pas super content mais je n’étais pas non plus trop déçu. C’est une saison difficile pour moi, il y a toujours des petits bobos à soigner. C’est difficile de parler de sa performance personnelle quand celle de l’équipe n’est pas bonne. »  

La fin de saison ? : « Il faut que nous prenions les choses dans nos mains et il faut que nous continuions. Ce n’est pas fini. Je sais que nous avons beaucoup parlé depuis le début de la saison mais ce n’est toujours pas fini. Maintenant ça va être un peu plus dur mais regardez Bordeaux l’année dernière. Ils ont fini 5eme et en Top 14, ils sont vraiment pas mal pour l’instant. La Pro D2, c’est une compétition très difficile et très particulière avec beaucoup d’équipes. Moi, c’est la troisième fois que je la joue donc je ne peux pas vous dire exactement comment ça se passe mais c’est vraiment particulier et c’est pour ça que ce n’est vraiment pas fini. »

Vincent Roux

Difficultés à l’extérieur : « Franchement, je ne sais pas parce que toute la semaine nous étions bien, lors du dernier entrainement à Carcassonne nous étions très bien. Je pense que c’est de l’ordre du psychologique, mais je ne sais pas trop ; parce que si nous avions la solution, ce serait facile d’y remédier. »

Défaillance défensive : « C’est vrai nous avons très nettement vacillé en défense, c’était criant. C’est peut-être dû à un petit défaut de concentration à l’extérieur mais je ne suis même pas sûr. Il faut trouver la solution, rapidement car nous ne pouvons pas produire du jeu de qualité par moment et nous faire trouer comme ça en défense comme à Carcassonne. Ce n’est pas du tout notre niveau de jeu. »

Regard sur ta performance individuelle : « Je pense qu’à l’image de l’équipe, ma prestation n’a pas été optimale. Moi comme les autres, je pense que nous n’avons pas été au niveau pour nous imposer à Carcassonne même si, par moments, nous avons réussi quelques jolies phases de jeu. »

Béziers ? : « Nous allons nous remettre au travail cette semaine et j’espère que nous allons retrouver cette confiance qui nous manque à l’extérieur. Je pense que c’est possible à Béziers ; car il n’y a pas de raison que ce que nous arrivons à faire à La Rochelle, nous n’arrivions pas à le faire à l’extérieur. C’est possible, il faut que nous travaillions pour rendre toutes ces choses réelles. »

Mot aux Supporters ? : « Je n’ai pas envie de leur dire grand-chose. J’ai envie que nous leur montrions par nos actes, la façon dont nous respectons le maillot que nous portons chaque weekend. Je pense qu’il n’y a rien de mieux que les actes pour leur prouver que nous ne nous moquons pas d’eux et leurs prouver que nous ne sommes pas sur le terrain pour rien. J’ai envie que nous pensions à eux quand nous mettons le maillot avant d’entrer sur le terrain. »

view counter