Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Retour sur la finale des Espoirs

Quelques jours après la défaite des Espoirs du Stade Rochelais en finale du Championnat de France  face à Narbonne, Laurent Albinet, le co-entraineur de l’équipe revient sur ce match.

« Ils nous ont fait dégoupiller ! »

"Avant le match, nous avons essayé de dédramatiser le stress des joueurs afin qu’ils rentrent le mieux possible dans ce match. Je pense que nous avons fait un bon début de partie même si nous ne sommes pas arrivés à marquer un essai qui nous aurait libérés. Je pense aussi que Narbonne nous a fait sortir individuellement du match. Les agressions incessantes ont fini par nous faire dégoupiller. Après 20 minutes, nous avons laissé de côté notre plan de jeu et nous avons arrêté de jouer au rugby. Les trois ou quatre tentatives de drop en sont le meilleur exemple. Cela leur a permis de revenir dans le match avant la mi-temps.

Ensuite, au retour des vestiaires, nous perdons le renvoi et nous faisons une ou deux erreurs d’inattention qui à se niveau font très mal car elles sont tout de suite sanctionnées par un essai. Tout au long de la deuxième mi-temps, nous ne trouvons pas la solution car nous ne sommes plus dans le match. C’est dommage car si l’arbitre avait un peu mieux tenu le match et qu’il ne s’était pas arrêté de siffler les fautes incessantes des Narbonnais, je pense que nous ne serions pas autant sortis de cette rencontre.

A la fin, nous avons l’occasion de revenir, mais nous faisons preuve d’un manque de détermination pour enfoncer le dernier rideau défensif. C’est dommage car ce match n’est vraiment pas à l’image de notre saison qui a tout de même été exceptionnelle.

Même si l'on peut parler d’une fin de cycle avec le départ d’une grande partie du groupe, les leaders de cette équipe (Ford, Kieft, Guyader, Lagarde), seront pour leur part encore avec nous la saison prochaine.  Cela facilitera la reconstruction de l’équipe qui aura comme ambition de se qualifier pour les demi-finales.

A notre retour, nous avons cependant fait la fête pour nous retrouver et célébrer notre beau parcours. Nous aurions cependant préféré fêter le titre… "

Résumé en images

Les Jaune et Noir rentrent au vestiaire après l'échauffement

Les joueurs rentrent sur le terrain sous les applaudissements des supporters rochelais.

 

L'envie et la détermination de Kévin LeGuen avant le début du match.

Le début de match est à sens unique, et la domination des Jaune et Noir est présente dans tous les secteurs du jeu.

Très vite les Rochelais prennent le large grâce au bon coup de pied de Sapparart

Cependant après 20 minutes de jeu, les Rochelais sont pris de plus en plus haut par une équipe de Narbonne qui n'est plus sanctionnée.

Les Jaune et Noir repartent tout de même vers l'avant mais se heurtent toujours au rideau défensif des Orange.

Maxime Le Bourhis qui est rentré en tout début de match suite à la blessure expresse de Jacquet (qui rerentrera plus tard) est très présent en ce début de match et s'illustre à de nombreuses reprises.

Mais à chaque fois que les Espoirs de Stade Rochelais s'approchent de la ligne d'en-but, les Narbonnais commettent des fautes d'anti-jeu afin d'endiguer toute progression.

Charles Lagarde...

... et Maxime Le Bourhis tentent de relancer mais sont tout de suite pris à la gorge par une défense très agressive de Narbonne.

A chaque fois que les Jaune et Noir jouent dans l'espace, ils mettent le feu dans la défense adverse, cependant trop souvent ils se contentent de taper par dessus ou de tenter des drops alors qu'ils progressent encore.

Symbole de la défaillance individuelle des Espoirs le carton jaune reçu par les deux n°5 lors d'un maul.

En fin de première mi-temps, c'est Narbonne qui a pris le dessus. Mais, les Rochelais ne lâchent rien en défense, et continuent à s'organiser pour stopper les embellies adverses.

En tout début de seconde période, la solide défense des Jaune et Noir est mis en défaut par manque de concentration et encaisse un essai "casquette"!

A 20 minutes de la fin du match, menés 19 - 9, les Rochelais changent de stratégie et décident de relancer à la main depuis leurs 22. 

Souvent pénalisé en touche depuis le début du match, le pack maritime semble avoir repris des couleurs et permet à La Rochelle de retrouver une bonne conquête. 

Jacquet et Devade cherchent des solutions mais n'arrivent pas à traverser le rideau défensif de Narbonne toujours aussi agressif (et constamment hors-jeu).

Si Maxime Le Bourhis bien pris par deux Narbonnais arrive à transmettre le ballon à Steeve Barry, 

ce dernier est pour sa part plaqué bien trop haut! 

Sur cette action, les Jaune et Noir venaient de remonter tout le terrain et obtiennent logiquement une pénaltouche.

2ème bras cassé d'affilé dans les arrêts de jeu suite à deux mauls Jaune et Noir écroulés par les Orange.

La troisième faute donne pour sa part lieu à une mêlée. Celle de l'espoir!

Mais malheureusement, c'est sur cette ultime mêlée, la première sanctionnée contre les Rochelais que l'arbitre siffle la fin du match...

view counter