share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Patrice Collazo revient sur ce début d'année 2013 (3/4)

Après être revenu sur chacun des matches de ce début d'année 2013, Patrice Collazo apporte un regard plus global : les conditions de jeu, la touche, la mêlée, l'attaque et la défense...

La pluie, encore la pluie, toujours la pluie ...

Depuis le début de l'année, on a essayé de faire abstraction de ça, mais il faut bien admettre que l'on n'a pas été gâté. La semaine de repos tombe à pic car on arrive un peu au bout du rouleau sur ce 5ème match mentalement et physiquement. Chaque match a été préparé avec la même rigueur même si nous avons dû adapter un peu le programme après le match de Lyon à cause des blessés. Il faut saluer le travail des préparateurs physiques et du staff médical car pour traverser cette période, il fallait être très bien préparé physiquement. Je pense qu'à ce niveau nous avons franchi un cap, une très bonne chose pour la suite de la saison.

Une touche en dent de scie ...

Cela fait partie des bémols à apporter sur nos prestations. Notre touche est redevenue déficitaire alors que la fin d'année 2012 et tout début 2013 nous avaient laissés entrevoir de belles perspectives. Nous avons apporté quelques modifications dans ce secteur ce qui peut en partie expliquer qu'il y ait à nouveau pas mal de déchets. La touche est un exercice très technique, où la confiance joue un rôle important, surtout pour le lanceur. Nous allons redoubler d'efforts pour être plus réguliers dans ce secteur.

Une mêlée qui s'aguerrit ...

La mêlée est un point positif. C'est un secteur dans lequel nous sommes assez réguliers même si nous avons encore une très importante marge de progression compte tenu du potentiel des joueurs.

Une défense intraitable ...

La grosse satisfaction c'est effectivement notre comportement défensif. Au fil de la saison nous avons acquis quelques certitudes dans ce secteur en faisant preuve d'une bonne maîtrise collective et d'une grande solidarité. Les joueurs doivent cela à leur implication et à une détermination sans faille. C'est un secteur du jeu qui nécessite d'être à 100% mentalement pour être si performant (0 essai encaissé en 5 matches - Oyonnax, Dax, Narbonne, Auch, Lyon) nous avons lâché un peu de lest contre Colomiers et la sanction a été immédiate (2 essais encaissés).

Une stérilité offensive ?

Non. Nous avons certes pratiqué un rugby simple dans lequel les avants ont été plus mis en lumière que les 3/4. Les conditions climatiques n'ont pas vraiment favorisé le jeu de 3/4 ! Parfois, il vaut mieux faire un rugby pragmatique, efficace et gagner ses matches dans des conditions climatiques difficiles. Cela reste des victoires.

SMAM Mutuelle
view counter