share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Match de gala face au champion

Suite et fin de la saison régulière de Pro D2 : dimanche (14h15), l’ASR accueille le champion lyonnais à Marcel-Deflandre pour le compte de la 30e et dernière journée du championnat. Dans un stade comble, les deux équipes joueront sans pression et pourront offrir du spectacle et un match de gala au public.

Quelle motivation du champion ?

Même s’il a déjà son titre de champion de Pro D2 en poche et n’aura peut-être pas la motivation habituelle dimanche, cette saison, le LOU, ça reste du costaud. Lyon ne s’est incliné que 5 fois et compte la 2e défense du championnat (454 points encaissés), juste derrière… La Rochelle (449). Surtout, c’est offensivement que les Lyonnais ont régalé cette saison. Avec 14 bonus offensifs et 108 essais inscrits, le LOU est de loin la meilleure attaque de la Pro D2, (très) loin devant Agen et ses 77 essais. Côté discipline, les Rhodaniens encaissent le moins de pénalités du championnat (69), juste devant les Rochelais (73), et sont les 2e à prendre le moins de cartons (25), juste derrière… les Maritimes, encore une fois, avec 24 cartons jaunes. Bref, les deux équipes sont les plus en place du championnat, et il se faudra se méfier des grosses capacités offensives des Lyonnais à travers les Ratuvou (21 essais, meilleur marqueur), Chabal (9), Dumora (8), et autres Romanet (7)… Très bons en défense depuis quelques matchs, les Jaune et Noir devront le rester, dimanche.

Face à Agen (19-16), Lyon a fêté dignement son titre de champion et n’a donc plus rien à jouer. L’histoire récente incite à penser qu’ils pourraient venir démotivés et presque déjà en vacances : Oyonnax, champion, avait par exemple très largement perdu à Pau lors de la dernière journée, l’an dernier. Reste à voir si ce sera le cas des Lyonnais dimanche. Sébastien Chabal ayant annoncé sa retraite à l’issue de cette saison, il est déjà sûr que lui et ses partenaires chercheront à finir sur une bonne note, pour le dernier match professionnel de la carrière de l’international français.

Préparer la demi-finale à domicile

Côté rochelais, la demi-finale à domicile a été magnifiquement assurée mercredi soir grâce à la victoire à Carcassonne. Seule l’identité de l’adversaire demeure inconnue, et dépendra à la fois des résultats de La Rochelle, de Pau (4e, 89 points) à Colomiers, et de Narbonne (5e, 87 points) à Bourgoin. Aucun moyen de calculer donc, et les Maritimes chercheront surtout à préparer le rendez-vous de la semaine prochaine. En poursuivant la très bonne dynamique comptable actuelle d’une part, et en enchaînant sur une prestation de qualité face à un très bon adversaire aux statistiques impressionnantes. Bref, une préparation idéale pour la demi-finale à domicile, toujours dans une logique de construction dans la victoire.

Symboliquement, le groupe rochelais tient beaucoup à sa deuxième place, trustée une bonne partie de la saison et qui traduirait les efforts consentis par le groupe et leurs très bons résultats. Avec 97 points déjà inscrits dans ce championnat de Pro D2, c’est déjà un record que les Jaune et Noir ont accompli cette saison, surpassant celui de la saison de la montée en 2010 (94 points). Battre Lyon aurait une double dimension symbolique de la victoire face au champion et de la barre des 100 points dépassée, qui récompenserait justement les prestations de tout le groupe rochelais.

D’un côté comme de l’autre, les motivations ne manquent pas. Dans un Marcel-Deflandre en fusion et dores et déjà à guichets fermés avec 12 550 supporters, record du club, les deux équipes livreront un véritable match de gala. Que celui-ci se transforme en belle fête pour remercier les joueurs avant la demi-finale à domicile !

N.C.

SMAM Mutuelle
view counter