share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Les Bénévoles du Stade : l'atelier maquillage

« Pour chaque match à domicile, dès l’ouverture des portes, on accueille les supporters et supportrices, à droite de l’entrée Port Neuf, sous une structure gonflable. Par temps pluvieux, on se réfugie dans la bodéga Port Neuf » indique Emilie Dahrouge, la référente ‘atelier maquillage’ de l’Atlantique Stade Rochelais.

Gratuitement, ce service est offert à tous les spectateurs qui désirent porter haut les couleurs jaunes et noires du club. Les modèles varient selon le choix des candidats. Du simple trait jaune et noir sur chaque joue, jusqu’au léopard, en passant par les ballons, les papillons, les drapeaux, les tigres et les lions, les motifs ne sont pas figés. Ils évoluent selon l’imagination des maquilleuses bénévoles et de leurs mains expertes.

« Nous avons beaucoup d’enfants qui adorent se faire maquiller, remarque Emilie. Parfois c’est la ruée avec toute une école de rugby qui arrive en même temps ! Nous arrêtons dix minutes avant le début du match pour ranger le matériel. Ainsi on peut assister au début de la rencontre, car on est supportrices avant tout ! »

Les Poc’ettes en maquilleuses

L’aventure a commencé en 2009. Animatrice socio culturelle au CLAR, le centre de loisirs du quartier de Mireuil, Emilie maquille les enfants au gré de certaines activités. Parallèlement, elle joue pilier dans l’équipe de rugby féminin rochelaise : les Poc’ettes. Par ce biais, elle se lie d’amitié avec Chloé Stévenet, responsable communication au Stade Rochelais, et lui propose de mettre en place une animation gratuite,‘ atelier maquillage’ les jours de match. « Cela s’est fait l’année où nous avons été championnes de France de Fédérale 3, se souvient Emilie. Une dizaine de joueuses des Poc’ettes participaient. Nous avons eu un beau succès auprès des supporters qui ont apprécié. Mais l’organisation restait un peu empirique, avec des lieux de maquillage différents selon les matchs, mal identifiés et parfois absents. »

L’année suivante, cette animation n’a pas pu être reconduite. C’est la campagne publicitaire 2012-2013 du Stade, mettant en scène un duo joueur/supporter, visages maquillés en jaune et noir, qui a relancé l’idée. Après un appel à bénévole sur le site internet du club, une dizaine de non professionnelles ont proposé leurs services. Elles viennent de tous horizons : des mères de famille, des salariées, quelques étudiantes et une dame retraitée de la banque. Seules deux anciennes Poc’ettes ont continué, avec Camille Baron et bien sûr Emilie Dahrouge, qui a formé les nouvelles recrues aux rudiments du maquillage. Depuis deux ans l’équipe est stable et se structure, à l’image du club.

Les nouveautés 2013-2014

Cette saison, plusieurs innovations ont été mises en place. Une structure gonflable permet de repérer facilement le stand de maquillage, et des Kway ‘animation’ identifient les maquilleuses. A chaque match un joueur différent est présent, avec lequel les supporters maquillés ou non, sont pris en photo, celle-ci étant diffusée sur l’écran géant lors de la prochaine rencontre. En outre, le joueur se fait un plaisir de signer des autographes, et dédicace aussi les carnets du supporter, à disposition du public. « Les idées d’amélioration ne manquent pas. Et si par bonheur, on évolue en Top 14 l’an prochain, nul doute que la partie ‘ animation ‘ s’étoffera et proposera de nouvelles actions, pour que chaque match soit un moment de fête partagée, entre tous les amoureux du Stade Rochelais ! » conclut Emilie, toujours aussi enthousiaste.

F.F.

SMAM Mutuelle
view counter