share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Le Stade en quête d’efficacité

Samedi (18h30), le Stade Rochelais (4e) reçoit le FC Auch Gers (14e) à Marcel-Deflandre pour le compte de la 19e journée de Pro D2, après un traditionnel intermède international. Alors que les Jaune et Noir restent sur une cruelle défaite à Dax, Auch vient de signer une victoire probante face à Carcassonne (31-13) qui lui permet d’aborder ce déplacement avec confiance et sans pression.

Un invité qui réussit bien aux Rochelais

En difficulté cette saison, Auch pèche notamment à l’extérieur : en 9 déplacements, les Gersois se sont inclinés 9 fois, n’ont ramené qu’un seul bonus défensif et ont concédé le bonus offensif à leurs hôtes à 7 reprises. Luttant dans le bas de tableau, Auch n’a donc quasiment que les rencontres à domicile pour engranger des points cruciaux dans l’optique du maintien. Les hôtes rochelais ont d’ailleurs l’habitude de réaliser de bonnes prestations face à leurs invités du jour, conservant la recette précieusement depuis 7 ans. Depuis 2007 et une défaite 22-9 dans le Gers, les Maritimes ont en effet toujours gagné face à Auch, enchainant 9 victoires consécutives.

Malgré cela, les Auscitains restent sur une bonne dynamique après une victoire bonifiée face à Carcassonne, concurrent direct au maintien. De quoi leur donner bon espoir quant à leur avenir en Pro D2, sans garantie aucune cependant : les Carcassonnais ne sont qu’à 5 points d’Auscitains qui veulent définitivement creuser l’écart avec la zone rouge. Les Rochelais sortent au contraire d’une grosse déception dans les Landes qui a mis des doutes dans leur jeu et enrayé la belle mécanique de victoires qui s’était mise en place.

Se rassurer sur ses qualités

Apres la trêve, nul doute que la désillusion dacquoise a été digérée et que les esprits sont à présent tournés vers la prochaine journée. La stérilité offensive entrevue face aux Landais a cependant installé quelques doutes aux Jaune et Noir quant à leur capacité à marquer, d’autant que Narbonne a doublé La Rochelle au classement des meilleures attaques du championnat (3e derrière Agen et Lyon).

Face à la 16e attaque et 15e défense de Pro D2, les Rochelais devront donc faire parler leurs vertus de combat et de puissance afin de libérer les espaces nécessaires au déploiement d’un jeu d’attaque perforant. Ils devront surtout gommer les fautes de main, occasions manquées et autres petits détails qui différencient le haut du très haut niveau. Ce week end, les Rochelais sont en quête de réalisme et d’efficacité.

N. C.

view counter