Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Face à la citadelle Armandie

Fort de son succès sur Narbonne, l’Atlantique Stade Rochelais (2e) s’attaque à un nouveau morceau de choix en se déplaçant, dimanche (15h),  au SU Agen, solide 3e du championnat. Dans une dynamique extrêmement positive depuis quelques matchs avec une attaque et une défense régénérées, les Rochelais auront fort à faire dans ce gros choc de Pro D2 pour venir à bout d’Agenais encore invaincus à domicile.

Des Agenais à l'efficacité redoutable

Troisième avec 84 points et 3 réceptions lors des 4 dernières rencontres, Agen fait figure de candidat très crédible à la demi-finale à domicile et la remontée en Top 14.  2e équipe à inscrire le plus d’essais (69) et 2e à en encaisser le moins (31), elle apparaît extrêmement solide et très bien en place. Toujours efficace, elle parvient à conserver sa concentration sur 80 minutes : à Colomiers comme à Carcassonne, les Agenais sont parvenus à aller chercher le bonus offensif sur la sirène. Cette efficacité redoutable se double d’une débauche d’envie symbolisée par Giraud, toujours présent et à 100% ; les Agenais ne lâchent rien, qu’ils soient menés ou en tête. Cette envie pas toujours maîtrisée a toutefois un pendant négatif : sur les trois derniers matchs, Agen a reçu 6 cartons jaunes, preuve à la fois d’une certaine agressivité et d’une moins grande sérénité défensive. 5e équipe à encaisser le plus de pénalités, le XV lot-et-garonnais ne brille pas particulièrement par sa discipline.

 

Difficile toutefois d’en faire un véritable point faible tant les Agenais brillent par leur bilan comptable. Avec 4 victoires consécutives pour 2 bonus offensifs, ils ont assis leur position sur le podium. Leurs lignes arrières ont largement favorisé ces succès, dans le sillage des trois-quarts Taylor Paris (8 essais) et Tagotago (7 essais) que la défense maritime devra surveiller. Depuis le début de la saison, les Agenais sont d’ailleurs invaincus à domicile, ayant éliminé tous leurs concurrents directs : Narbonne (51-6), Tarbes (36-22), Lyon (20-19) et Pau (19-6). À noter toutefois que face au LOU, le SUA a bénéficié de la faillite du buteur lyonnais à la dernière minute qui avait la victoire au bout du pied. Agen est donc invaincu, mais peut-être pas invincible. Aux Rochelais de le garder en tête.

S'inspirer du succès sur Narbonne

Depuis plusieurs matchs, les Rochelais montaient en puissance. Face à Narbonne, ils ont véritablement concrétisé leur potentiel, offensif comme défensif. Malgré les deux essais encaissés, la défense rochelaise a été excellente au contact, permettant de bénéficier de nombreux turnovers et pénalités. Face à Agen, une telle défense ne sera pas de trop. Avec 3 bonus offensifs en 4 matchs, les Rochelais disposent également de solides arguments en attaque qu’ils pourront faire fructifier à Armandie. Comme face à Narbonne, il faudra alterner intelligemment le jeu au près et le jeu au large, avec Audy à la baguette, afin de ne pas rendre des munitions inutilement à l’attaque agenaise, et de garantir la conservation du ballon. Comme face à Narbonne, les gros auront pour tâche d’assurer une conquête propre en touche et dominatrice en mêlée. Comme face à Narbonne enfin, rester disciplinés sur les rucks tout en les contestant le plus possible pour offrir des tentatives à Fortassin sera une des clés du match. Il faudra reproduire tout cela en gommant les quelques imperfections entrevues pour venir à bout d’un adversaire encore plus coriace dans leur citadelle d’Armandie.

 

Les statistiques montrent qu’Agen n’est pas un adversaire qui réussit aux Jaune et Noir. À part en Challenge Européen en 2011 où les deux équipes avaient largement tourné, La Rochelle éprouve de grosses difficultés à s’imposer à Armandie, même si les scores sont souvent serrés. Surtout, alors que les Rochelais se sont inclinés Marcel Deflandre au match aller, nul doute qu’ils auront à cœur de remettre les pendules à l’heure et de prouver que la seule vérité qui tienne est celle du terrain. Au vu du niveau qu’ils ont atteint depuis plusieurs matchs, réaliser une énorme performance à Agen est du domaine du possible. Il faudra conserver la précision, la vitesse et la puissance déployées contre Narbonne, Colomiers, Béziers et Bourg-en-Bresse. Les Jaune et Noir en sont capables.

La fin de saison dans le viseur

Avec le match à Agen, les Maritimes achèveront cet avant-dernier bloc. Entamé à Bourg-en-Bresse, c’est pour le moment l’un des plus réussis de la saison, et les Rochelais vont tout faire pour qu’il le reste. Que ce soit sur le plan comptable, pour la confiance, ou dans l’optique de poursuivre l’indéniable montée en puissance des Jaune et Noir pour les phases finales, ce match va être abordé de la meilleure des manières par coachs et entraîneurs. Avant une semaine de trêve qui servira de préparation ultime pour le final du championnat, avec 3 rencontres et les playoffs, les Rochelais sont déterminés à poursuivre leur excellente série et capitaliser leur bonne forme du moment ; face à Agen, c’est un gros défi qui se présente aux Jaune et Noir.

N.C.

SMAM Mutuelle
view counter