Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Danas Sportives

Les Danas Sportives reviennent ce weekend au Stade Marcel Deflandre avec une envie et une motivation énorme pour supporter l’équipe et  le public Rochelais.

Un groupe de Cheerleaders en Charente-Maritime 

Qui sont les Danas Sportives ? D’où venez-vous ? Que faites-vous dans la vie?

Nous sommes un groupe de danseuses sportives de Saint Jean d’Angély. Le projet de création des Danas Sportives a vu le jour en Septembre dernier lorsque trois d’entre nous ont émis l’hypothèse de réunir des filles des différentes écoles de danse (de la Zumba à la danse classique) dans une association de « Cheerleaders ». Par la suite, nous en avons reparlé régulièrement et avons fait murir le projet. Finalement, fin octobre nous avons déposé à la préfecture le dossier pour y inscrire l’association.

Nous sommes aujourd’hui 25 danseuses et amies à partager notre passion de la danse et de la gymnastique au sein des Danas. Nous avons toutes entre 17 et 26 ans et venons de différents milieux professionnels. En effet, parmi des Danas nous pouvons par exemple trouver des étudiantes dans divers domaines, et des professionnelles du commerce, de l'hôtellerie & de la restauration, de l'éducation nationale et des sapeurs pompiers.

D’où vient le nom des Danas Sportives ?

Notre prof de Zumba qui est aussi notre coach au sein des Danas s’appelle Anna. Nous avons décidé de lui faire un clin d’œil en associant son nom au mot Danse, ce qui nous a donné les Danas. Le mot Sportives vient lui de notre volonté d’être reconnues comme un vrai groupe de sportives. Nous tenons à nous différencier de la caricature des Pompoms Girls écervelées…

Comment vous est venue l’idée d’un partenariat avec le Stade Rochelais ?

Tout d’abord, nous voulions nous tourner vers les événements sportifs. Nous avons donc regardé ce qui se faisait aux USA. De là, nous avons recherché l’ensemble des clubs les plus médiatisés de la région comme les équipes de hand, de volley, de basket ou de rugby.

Etant pour la plupart d’entre nous déjà supportrices des Jaune et Noir, nos cœurs penchaient plus vers le Stade Rochelais que vers les autres clubs. Nous aimions aussi l’image et les valeurs dégagées par le club. Nous avons donc proposé au club d’apporter une touche de féminité et de glamour tout en restant dans le monde du sport. Nous voulons que l’ensemble des supportrices du Stade Marcel Deflandre se reconnaissent à travers nous.

Qu’est ce que le Stade Rochelais vous apporte ?

Le Stade Rochelais nous offre un tremplin extraordinaire. Pour un petit club comme le notre, c’est un rêve qui se réalise. Lorsque nous les avions contactés pour la première fois nous étions loin de penser qu’ils nous accepteraient. Mais nous avons été reçues comme des reines par l’ensemble du staff du Stade Rochelais. Chloé a pu nous aider à nous structurer en vue des prestations alors que Marine nous a beaucoup aidées pour les tenues.

Le Stade Rochelais nous offre  une très bonne médiatisation ce qui nous permet de montrer une meilleure image pour les Pompoms Girls. Grâce au club de La Rochelle nous avons de la reconnaissance sur la Région Poitou-Charentes et pouvons espérer lancer un nouveau phénomène de mode. En effet, notre sport n’est pour l’instant pas très connu en France et surtout dans notre région ; mais je pense qu’il peut intéresser beaucoup de jeunes femmes.

Quelles sont vos perspectives pour l’avenir ?

Notre avenir dépend du public Rochelais. Pour l’instant nous avons la chance d’être programmées pour les 7 prochains matches de l’ASR. La suite dépendra de leur volonté ou non de nous revoir. Pour leur plus grand plaisir, nous avons prévu de nouvelles chorégraphies dont certaines pourraient impliquer la mascotte du club.

Mais notre avenir ne dépend pas que du club et de ses supporters, il faut aussi que l’image donnée soit positive car notre mot d’ordre est de véhiculer de véritables valeurs humaines pour les jeunes filles et la gente féminine. Nous voulons lutter contre la vulgarisation de l’image des jeunes femmes qui est aujourd’hui fortement marquée par les lolitas déshabillées. Ce que nous voulons c’est revaloriser cette image par le biais du sport et du spectacle.

 Pour suivre les Danas Sportives sur facebook cliquez ici

view counter