share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Compte rendu de la 12ème journée de Pro D2 : ASR / FCGR

En ce début de semaine, c’est au tour de Patrice Collazo de répondre à nos questions concernant le dernier match du Stade. A peine 24 heures après cette victoire sur la pelouse détrempée du Stade Marcel Deflandre, l’entraîneur des avants évoque ce grand moment de la saison tout en se projetant déjà sur la prochaine échéance…

Patrice, comment analyserais-tu la prestation des Jaune et Noir ?

« Avant tout, c’est un bon résultat car cela se solde par une victoire contre le leader du championnat. Ce match nous a permis de s’évaluer par rapport à une référence de la poule. Ce fut un match dur, compliqué, avec des conditions météorologiques très handicapantes… Je pense que chaque équipe a eu sa mi-temps. Globalement, notre mêlée a été très performante, ce qui nous a permis de scorer dans les moments clés. En première période, nous avons beaucoup subi le jeu grenoblois, surtout dans les 20 dernières minutes, ce qui s’est traduit par un essai encaissé. En seconde mi-temps, il y a eu plus de maitrise de notre part. Malgré des conditions de jeu vraiment difficiles, les joueurs s’imposaient et avançaient sur leurs un contre un ! Même s’ils ont commis quelques petites erreurs, ils se sont bien battus en défense, il y avait une vraie détermination de la part des joueurs. Pour résumer, ils ont été denses physiquement, forts en mêlée, en défense, avec un très bon état d’esprit ! Je tiens à inclure le public dans la performance. Ils ont été à la hauteur de ce titre de meilleur public de France. Ils nous ont poussés dans les moments difficiles, surtout en deuxième mi-temps ! Ils méritent d’être félicités. Ils ont parfaitement justifié leur statut, et nous espérons nos prochains matches seront à la hauteur de ce que Deflandre nous apporte. »

En y incluant la performance du FC Grenoble, était-ce une rencontre digne d’un rendez-vous de Top 14 ?

« Dans la dimension physique, je dirais que oui. Il y a eu de gros chocs, de gros plaquages etc… Ensuite, techniquement et stratégiquement, chaque équipe a eu sa mi-temps, ce qui fait qu’aucune équipe n’a su s’installer sur toute la partie. En ce qui concerne Grenoble, on constate que malgré les changements effectués entre le match de Bourgoin et le notre, cela reste une très bonne équipe. Ils ont une profondeur de banc qui leur permet d’être compétitifs sur tous les matches. C’est du solide, et ils se positionnent en sérieux candidat pour la victoire du Pro D2. »

Justement, ce championnat de Pro D2 ! Entre le 3ème et le 11ème du classement, il n’y a que 5 points d’écart ! Comment se fait-il que cette première partie de championnat soit aussi serrée ?

« Je me souviens que tout le monde a rigolé lorsque nous ne parvenions pas à prendre 5 points contre Périgueux. Aujourd’hui, on se rend compte que toutes les équipes sont dangereuses et que certains leaders peuvent s’incliner face à des équipes qui jouent, a priori, le maintien ! C’est un championnat très homogène et plus équilibré que les autres années. A part Grenoble qui reste leader en perdant chez nous, toutes les équipes peuvent vite se retrouver dans le ventre mou de la poule en s’inclinant juste un match ! En revanche, dès que l’on enchaîne deux ou trois victoires, on se retrouve dans le haut du tableau ! Beaucoup de formations prétendent gagner le titre, synonyme de montée directe en Top 14… Et bien, c’est le collectif le plus régulier qui l’emportera… Maintenant, il nous reste deux matches à jouer avant la trêve et une fois de plus il nous faudra aller chercher des points à l’extérieur… C’est le jeu et nous allons nous y atteler. »

Prochain match en terres hostiles, à la section Paloise, troisième ex aequo du championnat. Comment allez-vous gérer ce déplacement décisif dans la course au classement général ?

« Tout d’abord, nous allons faire le point sur les blessures, avec les joueurs et le staff médical. Ensuite, nous travaillerons dur pendant toute la semaine et nous alignerons l’équipe la plus performante possible ! Les Palois restent sur une très bonne série de matches à domicile, ce sera très compliqué de s’y imposer. Mais si nous voulons prétendre à la victoire finale en mai prochain, il faudra souvent gagner à l’extérieur. Alors c’est l’objectif que nous ciblons cette semaine, ramener un maximum de points… »

Voilà qui résume bien le sentiment des coaches au lendemain de la victoire 18 à 16, contre le FC Grenoble. Pour revivre ce moment fort, les photographies de Jargon Soft sont disponibles dans l’ASR Galerie.

SMAM Mutuelle
view counter