share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Actualités

Aurillac à la loupe

Aller gagner chez le 14ème de Pro D2, cela peut paraitre facile. Mais les apparences cachent souvent de nombreux pièges aux Jaune et Noir. Il va donc falloir éviter les embuches pour marquer des points et ramener un succès salvateur sur les bords de l’Atlantique.

Une forte tête dans le Cantal

Si Aurillac occupe la 14ème place de la Pro D2, elle le doit en grande partie à son parcours catastrophique à l’extérieur tout au long de la saison. Avec une victoire et un match nul, elle ne devance que les deux relégables que sont Périgueux et Béziers. Vous l’aurez, compris ce n’est pas loin de chez elle, que l’équipe a assuré son maintien en Pro D2. Avec dix victoires, un nul et quatre défaites, le bilan à domicile d’Aurillac est meilleur que celui de Carcassonne ou … d’Aix-en-Provence par exemple. Attention donc à la menace des Aurillacois qui auront à cœur de bien terminer leur saison à la maison.

Une Attaque à deux vitesses

Les Auvergnats possèdent cette année une attaque basée sur l’état de forme de leur buteur. Meilleur buteur de Pro D2 avec 360 points, Maxime Petit Jean a inscrit à lui seul presque 70% des points de son équipe. Il devance d’ailleurs Sébastien Fauqué d’un petit point ! Grâce à lui, le club du centre de la France est celui qui a marqué le plus de pénalité cette année en Pro D2 avec 110 réalisations. Cependant, cette capacité à engranger des points au pied est fortement pénalisée par le fait que les joueurs de Jérémy Davidson et de Thierry Peuchlestrade n’arrivent pas à souvent franchir la ligne d’en-but : 28 essais en 29 matches dont 20 au Stade Jean Alric.

Une Défense correcte

9ème défense de Pro D2 avec 596 points encaissés, Aurillac est en plein ventre mou du classement des meilleures défenses. Avec 42 essais, 31 transformations, 98 pénalités et 4 drop, le bilan aurillacois est presque le même que celui de l’année dernière. Cependant, il reste de moins bonne qualité que celui des Rochelais.

D’autre part, Aurillac est l’équipe la moins sanctionnée de Pro D2 avec 17 cartons jaune et 0 rouge. Cela démontre toute la maitrise dont cette équipe peu faire preuve même sous la pression.

Quand l’histoire s’en mêle

Aurillac, qui a failli priver les Jaune et Noir d’une demie à la maison lors de la formidable épopée de 2010 (il a fallu un exploit de La Rochelle à Oyonnax lors de la 30ème journée pour rectifier le tir), connait bien son adversaire. Après 28 confrontations directes entre les deux équipes, Aurillac mène les débats avec 15 victoires pour 2 nuls et 11 défaites. C’est donc contre l’un de ses bourreaux que La Rochelle ira chercher sa demie ! 

view counter